Activités envisagées

« Pousse de chêne » a pour vocation de permettre aux enfants de développer au mieux leurs potentiels. De nombreuses études corroborent que le contact régulier avec la nature favorise un développement global et sain des enfants. Le lieu lui-même offre un espace calme, apaisant et ressourçant, différent du quotidien et du rythme potentiellement soutenu que les enfants vivent le reste de la semaine. En outre, le lien affectif avec l’environnement consolide leur résilience pour l’avenir.

Aussi, favorisons-nous :

Le jeu libre Le jeu libre a une place centrale. Il permet à l’enfant d’évoluer à son rythme, dans le respect de sa personnalité. A partir des éléments naturels, leurs 5 sens en éveil, les enfants inventent des jeux, sans jouet, sortis de leur imaginaire. L’état qu’ils atteignent dans ces jeux favorise leur capacité de concentration, leur créativité et leur compréhension du monde et de ce qu’ils vivent. Ainsi chaque enfant développe sa conscience de lui-même et de sa place. Ils peuvent même entrer en contemplation, inspiré par la nature.

Les rituels De l’accueil au canapé forestier, au repas et au départ, les moments ensemble sont ritualisés en jeux, chansons, comptines et histoires lues. Ils marquent les moments de partage et de réflexion avec les enfants et nourrissent le sentiment d’appartenance au groupe. Ils composent ainsi une routine établie, dans des lieux connus, et constituent autant de repères sécurisants pour les enfants.

La découverte et l’observation des plantes et des animaux L’enfant est accompagné vers l’acquisition autonome de savoir. L’intérêt spontané qu’il peut avoir pour la faune et la flore est nourri non seulement par le matériel apporté, tel que des livres, des images, des boussoles, mais aussi par les adultes eux-mêmes qui répondent à sa curiosité et lui transmettent leurs connaissances et sensibilité à la nature.

La vie collective La vie collective implique l’apprentissage des règles. Par exemple, les enfants savent qu’ils doivent toujours voir et être vu d’un adulte et qu’ils ne doivent pas manger ce qu’ils peuvent ramasser. À cela s’ajoute que la vie collective en milieu naturel nourrit l’écoute, la coopération, l’entraide et la solidarité spontanées des enfants. L’équipe offre des opportunités de développer ces compétences, y compris par le recyclage et le compostage, et cultive un comportement respectueux entre eux, vis-à-vis des adultes et de la nature.

La motricité de chaque enfant L’environnement est un terrain de jeu infini et variant avec les saisons. L’enfant grimpe, court et évalue son environnement et les risques. Il se fortifie avec les défis qu’il se donne, encouragé par ses pairs et rassuré par l’équipe. Il peut profiter des jeux collectifs, des promenades, des jeux de cordes et de hamacs pour tester et repousser ses limites, tout en renforçant sa motricité globale.

Les créations artistiques Les enfants trouvent autour d’eux une multitude d’éléments naturels qu’ils choisissent et utilisent pour créer. Ils développent ainsi leur motricité fine, leur imagination et leur créativité.

L’ensemble de ce dispositif permet à l’enfant de vivre au rythme des saisons et des phénomènes naturels (pluie, vent, chaleur, froid…), cela renforce sa confiance en lui et son autonomie. Il améliore aussi sa gestion des émotions et ses capacités cognitives (il apprend dans le plaisir de la découverte, de l’action et de l’accomplissement à faire lui-même, à expérimenter et à concevoir), ainsi que son système immunitaire et sa résistance au stress. L’enfant se perçoit comme entité faisant partie de la nature, et prend conscience d’en être un élément.

Jouer avec du matériel non structuré dans un environnement naturel stimule l’autonomie, la connaissance de ses propres limites, et la capacité de les surpasser, la créativité, les compétences communicatives et la responsabilité des enfants. Les obstacles rencontrés leur montrent leurs limites et les invitent la coopération. Parce que cette coopération est souvent nécessaire, elle se fait d’une manière naturelle. En nature, les enfants ne s’exercent pas uniquement dans la confrontation avec eux-même et les autres enfants, mais également dans la confrontation avec d’autres êtres vivants. Les règles de vie font sens, parce que les conséquences sont souvent directes et peuvent être ressenties. Les adultes stimulent la prise de responsabilité, l’entraide et l’autonomie des enfants.

Les enfants des bois, Pourquoi et comment sortir en nature avec de jeunes enfants, Sarah Wauquier, page 61.